Le bus à haut niveau de service au-delà de «Ma Campagne»?

Extrait de l’article paru dans « L’ Avenir  » ce jour.

Christophe Clersy, député Écolo a interrogé le ministre de la Mobilité, Philippe Henry, lundi soir en Commission, sur la potentielle extension du bus à haut niveau de service (BHNS) vers le sud.

«Sur l’axe de la N5, votre prédécesseur avait fait le choix de limiter la ligne du BHNS au rond-point “Ma Campagne”, un lieu relativement isolé, a indiqué Christophe Clersy au ministre. Je ne perçois pas la dimension stratégique qui a conduit à limiter la ligne à cet endroit si ce n’est la volonté de Carlo Di Antonio de calquer ce projet sur celui du “Trident light”. Pas mal de communes situées plus au sud de la N5 sont pourtant demandeuses de solutions alternatives afin de rejoindre Charleroi via des modes de transports doux. Je pense ici particulièrement aux habitants des entités de Gerpinnes et de Ham-sur-Heure/Nalinnes.»

Dans sa réponse, le ministre de la Mobilité a annoncé que, lors de la première phase des travaux, l’intégration du BHNS sur les deux kilomètres de la section «Ma Campagne – Bultia» n’était pas envisagée. Toutefois, Philippe Henry a précisé qu’une étude portant sur le plan urbain de mobilité allait être lancée. Elle prendra en compte l’option de l’extension du BHNS.

«Cette étude englobera un périmètre plus vaste et tiendra compte de l’évolution du trafic sur la N5 suite aux récents travaux effectués en amont en France et à Couvin, détaille le ministre. Un parc-relais devra être envisagé avant Bertransart afin de capter les navetteurs venant du sud.»

 

Intégralité de l’article : cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.